2018 / 11.10 . Conférence MA . Changement de date

flyer_MA1819_RCR

. RCR . Carme Pigem .

!!!    dans le grand dôme . 20h00    !!!  

La conférence de Carme Pigem fera suite à la présentation DRA4 du même jour, parrainée par la FAS.

 

En 1988, Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vilalta prennent les pre-mières lettres de leur prénom pour former l’acronyme RCR. Au départ, le trio réalise ses projets principalement en Catalogne, mais rapidement la reconnaissance d’un travail de qualité va mener le bureau hors des fron-tières espagnoles. Bien que très attachés à leur culture (la ville d’Olot dans les Pyrénées reste leur point d’ancrage), les trois architectes insistent sur l’importance des échanges à l’échelle internationale. Car en définitive, pour RCR, le dialogue permanent avec le contexte, quel qu’il soit, est essentiel et déterminant. Ils portent une attention particulière à l’empreinte du temps, laquelle traverse l’ensemble de leur œuvre : « Cela nous intéresse de bien comprendre la nature pour qu’ensuite, l’architecture dialogue avec elle. Il ne s’agit pas d’une position de soumission ni d’imposition, mais bien d’un dialogue (…) le facteur temps est fondamental : apparaît la patine et on sent le passage du temps. Nous ne nous intéressons pas tellement aux matières inertes, auxquelles le temps qui passe ne change rien. » Ramon Vilalta, Le Temps, mars 2017. Parmi les réalisations les plus marquantes de RCR, notons le musée Soulages de Rodez, avec ses lignes droites et ses façades en acier corrodé. En 2017, RCR Arquitectes sont légitimement récompensés par le presti-gieux prix Pritzker. Le bureau catalan incarne alors un idéal mêlant défense des valeurs locales et ouverture généreuse sur le monde.

Conférence en anglais, donnée par Carme Pigem.